• D’une manière générale, le topogramme permet :
    • une meilleure structuration des idées, donc une meilleure compréhension d’un sujet ,
    • une meilleure mémorisation, en moins de temps.
  • Il favorise en particulier :
    • la concentration,
    • la compréhension des liens entre les idées,
    • amusant et intéressant à faire, il développe le plaisir d’apprendre.
  • ses multiples utilisations :
    • réfléchir sur un sujet complexe ;
    • prendre des notes (cours n’ayant pas un trop fort degré d’abstraction, ou trop technique) ;
    • faire une fiche de lecture ; structurer les idées générales d’un livre qu’il semble rebutant de lire en entier ;
    • planifier une progression ; planifier une opération dont la complexité ne nécessite pas des outils particuliers ;
    • réviser une leçon ;
    • présenter un sujet, le bilan d’une action, etc. ;
    • présenter son C.V.
    • organiser une période de temps, une tâche ;
    • préparer une conférence, ou comme support de conférence pour le conférencier ;
    • donner la vue globale d’une formation ou d’un cours ;
    • faire une travail de recherche sur un sujet ; rechercher des idées pour une dissertation ;
    • structurer une réflexion personnelle ("Qu’est ce que je sais faire ?", "comment j’apprends ?", "qui suis-je ?") ;
    • se présenter à un groupe ;
    • faire un brainstorming (ou " remue-méninges ") ;
    • travailler avec des personnes mal entendantes