A notre époque où le divorce est souvent une étape courante dans la vie des adultes, le sujet divise, fait débat et déchaîne les passions. Vaut-il mieux, pour le bien de l’enfant, qu’il soit confié alternativement à chacun de ses deux parents, ou confier sa garde à un seul ?
Le site Gynger, plutôt que de rentrer dans le débat, a cherché à rassembler ce que disent les chercheurs sur le sujet. Car de très nombreuses études existent.

Si le sujet vous intéresse, je vous invite à lire l’article de Gynger

Si vous souhaitez aller directement la conclusion de cette compilation, la voici et elle est sans appel : selon toutes les études, les jeunes en garde partagée ont de meilleurs scores concernant leur bien-être émotionnel, social et psychologique. Ils réussissent mieux à l’école, sont moins déprimés et mieux équilibrés sur le plan comportemental que les enfants en garde simple. Et il n’existe aucune preuve convaincante d’un impact négatif de la résidence alternée sur les enfants. Les seuls facteurs qui viennent compromettre les bénéfices de la garde partagée sont un historique de violence ou le fait que l’enfant n’aime pas ou ne s’entende pas avec l’autre parent.

Bruno Hourst

Navigation

Dans la même rubrique