Le débat ne date pas d’hier : est-il bon de laisser les enfants regarder la télé ? Quels sont les effets que la télé a sur les jeunes cerveaux ? Les annonceurs qui visent ce jeune public à travers la publicité, les chaînes de télévision dédiées à la petite enfance vanteront cet outil pour le développement de l’enfant. Les chercheurs, eux, disent clairement que la télé, ce n’est pas bon pour les enfants. Pas bon, mais vraiment pas bon du tout.

Une étude conjointe du CHU Sainte-Justine (Québec) et de l’Université du Michigan, publiée dans Archives of Pediatrics & Adolescent Medicine, démontre en effet que plus un enfant passe de temps devant la télé entre 2 et 4 ans, plus il a de problèmes à l’école plus tard (en l’occurrence ici, vers l’âge de 10 ans).

Ce que la consommation excessive de télévision en bas âge permet de prédire n’est pas très réjouissant : diminution de l’intérêt en classe (de 7%) ; diminution de la réussite en maths (de 6 %) ; augmentation du risque de victimisation par les camarades de classe (de 10 %) ; diminution de l’activité physique pendant les fins de semaine (de 13 %) ; augmentation de la consommation de boissons gazeuses sucrées (de 9%) et du grignotage (10 %) ; etc.

La petite enfance est une période essentielle pour le développement du cerveau, rappellent les auteurs de l’étude. Et pour aider à ce développement, jouer, c’est-à-dire expérimenter sur le monde concret en bougeant, s’avère toujours ce qu’il y a de mieux pour les petits cerveaux.

Si vous considérez la télé comme une baby-sitter pratique, si la nounou de votre enfant le laisse des heures devant le petit écran, sachez que vous chargez ainsi votre enfant d’un handicap qu’il devra porter pendant toute sa scolarité, avec des conséquences probables sur le reste de sa vie.

Bruno Hourst

Références
Les effets nocifs de la télé sur les jeunes enfants