On constate actuellement un développement important de la pratique du yoga, avec bien entendu un florilège de revues, de magazines et de blogs qui en parlent.
Après des milliers d’années de pratiques sans aucun support scientifique, des recherches sont maintenant menées pour déterminer les différents effets du yoga. Ils semblent positifs et nombreux.

Une étude, menée par le Department of Kinesiology and Community Health de l’Université de l’Illinois (USA) a étudié les effets d’une séance de yoga sur les performances cognitives, comparée à une séance d’aérobic. Trois groupes ont été étudiés, l’un pratiquant une séance de yoga, un autre une séance d’aérobic et un groupe témoin.

On a demandé au premier groupe d’effectuer 20 minutes d’aérobic modéré, et au deuxième groupe de participer à un cours de yoga de 20 minutes.
Dans la séance de yoga, les participants ont pris différentes postures, notamment se tenir debout, s’asseoir et s’allonger tout en contractant et en relaxant les muscles. La séance comprenait également un élément de méditation, les participants étant encouragés à se concentrer sur leur respiration.

Les résultats ont montré que les performances cognitives du groupe ayant pratiqué la séance de yoga étaient significativement supérieures aux deux autres groupes. Par contre, les performances du groupe aérobic et du groupe témoin n’étaient pas significativement différentes, ce qui contredit certaines conclusions sur l’influence des séances d’aérobic sur la cognition.

Les résultats, publiés dans le Journal of Physical Activity & Health, ont ainsi confirmé les remarquables bienfaits du yoga pour l’esprit. La directrice de l’étude, Neha Gothe, a expliqué :
« Le yoga est depuis toujours une science et un mode de vie en Inde, qui comprend non seulement des mouvements et des postures physiques, mais aussi une respiration et une méditation régulées. La pratique implique une attention active, mais ses avantages potentiels n’ont pas été complètement explorés. »
Elle a ensuite détaillé les résultats : « A la suite de la pratique du yoga, les participants étaient plus à même de se concentrer et d’utiliser leurs ressources mentales, de traiter l’information rapidement et avec plus de précision, d’apprendre, de conserver et de mettre à jour les informations plus efficacement qu’après une séance d’aérobic. »

Les scientifiques savent actuellement peu de choses sur les raisons pour lesquelles le yoga peut être bénéfique. Ce qui n’empêche heureusement pas de le pratiquer.

Bruno Hourst

Références
The acute effects of yoga on executive function
Short Yoga Session Stimulates Brain Function Immediately Afterwards